Les candidatures spontanées représentent une part importante des recrutements.       Si on respecte certaines règles, c’est un outil très efficace pour trouver un emploi.

Candidatures spontanées : Les 3 clés du succès - 39heures - Conseil emploi

 

1/ PERSONNALISEZ VOTRE CANDIDATURE.

Les entreprises reçoivent beaucoup de candidatures spontanées, pour émerger vous devez leur donner l’impression que votre CV et votre lettre de motivation ont été spécialement conçus pour elles.

Faites des recherches sur la société, allez sur son site, lisez les derniers articles parus sur elle et son secteur d’activité, puis en fonction de ce que vous avez trouvé, adaptez votre CV et votre lettre de motivation.

CV : Si vous êtes comptable, spécialiste de la consolidation et que l’entreprise vient d’acquérir une société aux USA, mettez en avant vos connaissances sur l’intégration des comptes des entreprises nord-américaines.

Lettre de motivation :Vous devez expliquer à quel type de poste vous postulez, pourquoi vous avez pensé à cette entreprise en particulier, et ce que vous pourriez apporter, en plus, à l’entreprise.

« J’ai lu dans l’article paru …que vous cherchiez à vous développer en Asie,  j’ai pensé que mon expérience de 10 ans sur cette zone pourrait vous intéresser et accélérer votre implantation »

2/CIBLEZ LES ENTREPRISES.

Les sociétés sont exigeantes, elles ne recrutent que les profils correspondant à leurs besoins, il est nécessaire de bien qualifier vos envois, il doit y avoir une cohérence entre le poste auquel vous postulez , l’activité de l’entreprise et votre profil.

Relisez votre CV, dans un premier temps privilégiez les secteurs dans lesquels vous avez déjà travaillé ou en tension et les zones géographiques à une distance raisonnable de votre domicile, puis élargissez.

Si vous êtes responsable des achats en fruits et légumes dans un supermarché du sud de la France, vous pouvez vous adresser aux entreprises concurrentes de la région, ou pourquoi pas, à une coopérative de producteur pour l’aider à développer son chiffre d’affaires en grande distribution.

3/IDENTIFIEZ LE BON INTERLOCUTEUR.

Il est préférable d’envoyer vos candidatures spontanées directement à un manager qui pourrait vous recruter plutôt qu’à la direction RH inondée de CV.

Si vous êtes commercial, envoyez votre candidature à un directeur commercial ou un chef des ventes, si vous êtes ingénieur à un directeur technique ou un responsable de projet.

Pour trouver les coordonnées de votre interlocuteur, n’hésitez pas à parcourir le site de l’entreprise ou à appeler le standard de la société en prétextant l’envoi d’une étude pour obtenir son email.